Formations NIWASHI et NIWATHERAPIE – Avis important aux professionnels du jardin

         Un principe que je connais bien maintenant, il faut savoir dire NON à certaines choses pour pouvoir dire OUI à d’autres, et le nouveau ne peut pleinement se manifester que dans le cas où on lui fait de la place…

Alors, comme j’ai pour habitude de toujours être sincère, de m’exprimer de manière directe, honnête et franche, parce que je pense que c’est la meilleure façon d’avoir des relations saines avec les autres, je vous informe que pour diverses raisons – mais essentiellement celle d’en finir définitivement avec les indélicatesses, manipulations, jalousies envieuses, mesquineries et bassesses en tout genre de la part de certain(e)s, les formations en taille japonaise et création de jardins japonais seront désormais, comme toutes les autres formations que je dispense d’ailleurs, précédées d’un entretien préalable pour les professionnels (ou futurs professionnels) du jardin.
Il y a des choses que j’adore au Japon, il y en a d’autres que je n’aime pas, mais il y en a une au moins que l’on peut leur reconnaître, c’est le respect qu’ils témoignent pour le maître qui, pendant des années, va leur transmettre son art… Il ne s’agit pas ici d’un petit stage de trois jours dont on n’est pas satisfait, non… il s’agit ici de cursus de formation complets suivis pendant deux ans au sein de l’Académie “Sublime SUKIYA”. Il ne saurait être question pour cette Académie aujourd’hui, d’accepter des personnes (citons comme exemple Magali CREMEL ou Thierry CANIAUX) qui, après grands renforts de mensonges et moult flatteries pour obtenir une inscription et terminer leur cursus, finissent soit par aller au Japon ou trouver un jardinier japonais pour se faire photographier avec, dans le but d’assurer haut et fort avec un total aplomb qu’ils ont été formés au Japon, tout simplement parce que c’est flatteur sur un CV !

Je suis désolée, mais j’ai suffisamment d’estime aujourd’hui pour moi-même et l’Académie que j’ai créée pour ne plus accorder de place, et gaspiller mon temps et mon énergie pour des personnes aussi superficielles et gouvernées par l’ego ! Alors, à toutes les personnes qui aimerait bien aller apprendre au Japon, mais qui par manque de moyens penseraient à se rabattre sur moi, ou pour celles qui auraient l’idée d’utiliser les mêmes stratégies que les deux anciens élèves de l’Académie cités ci-dessus, ou toute autre chose de la même veine, ce n’est pas la peine de venir vous adresser à moi. Ceci est valable pour le cursus complet “Niwashi”, tout autant que pour celui de la “Niwathérapie” !

Continuant inlassablement dans une quête d’évolution et de toujours plus de beauté et d’authenticité, je réserve uniquement mon temps, mon énergie, mes connaissances et mon talent aux personnes qui désirent véritablement apprendre avec moi parce qu’elles ont conscience de la valeur de mon travail et de ce que je peux leur apporter dans la création ou le développement de leur activité. Pour résumer en quelques mots, comment je peux les amener vers la réussite dans un respect mutuel.

Stages taille japonaise et création de jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

                    Yuji Matsuura©

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *