Toute véritable élégance…

        Coco Chanel disait : “La simplicité est la clé de toute véritable élégance…”

Et ce qui est valable en matière de mode l’est également pour toute création artistique qui se veut élégante et raffinée. Ne nous y trompons pas. Tout ce qui est forcé, exagéré, tapageur, trop voyant… est tout bonnement kitsch, voire vulgaire.

Ceci est également vrai en matière de niwaki et de jardin japonais !

Voici l’élégance…

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Et voici l’exagéré, tapageur et trop voyant… style “ponpon”, comme le nomment les américains. Tout aussi tapageur que les parterres de bégonias, oeillets d’Inde, pétunias et autres annuelles bigarrées et mélangées que l’on voit chez nous.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Y a t-il vraiment besoin d’un plus long discours…?

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Depuis bientôt dix ans que je me rends au Japon tous les ans, voire plusieurs fois par an, je n’y ai jamais vu ceci ! Parfois, dans les rues, quelques tailles vaguement ressemblantes, semblables à de gros brocolis parce que de très vieux sujets, mais dans les jardins, jamais ! Il est vraiment dommage qu’en Occident, très peu de personnes saisissent cette notion… Dans les jardins au Japon, il y a peu d’arbres sculptés au m², ou alors dans un style très naturel, tout simplement parce que dans leur vision très épurée de l’esthétique, “plus, c’est moins”. Lorsqu’il y en a trop, on ne voit plus rien… ! Et lorsque c’est trop exagéré, on s’éloigne justement de cette véritable élégance…

Merci à Frédéric pour ces photos très instructives rapportées des Etats-Unis.

2 commentaires

  1. Effectivement Frédérique, la simplicité est mille fois plus efficace que la complexité.
    Et pour reprendre une vérité de Com’ en pub, trop d’effets TUENT l’effet.
    C’est la même chose dans un jardin, puisqu’il s’agit, là aussi, de graphisme.
    Mais en 3D et avec du vivant : les arbres bien sûr, mais aussi les pierres
    (une pierre “sobre” sera plus efficace qu’un bloc possédant trop de caractère).

    À nouveau bel article pertinent et à la hauteur de ce que l’on croise au Japon.
    Merci pour tout ça

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *