Japon 2016 – Jour 3 – Minami & Fushimi-ku

        Après une bonne et complète nuit de sommeil, me voici totalement revigorée et en forme pour aller faire des petites emplettes de jardiniers ! Direction le Sud de Kyoto.

Une fois dénichées quelques petites merveilles et dégustées de succulentes yakitori de poulets, je me hâte pour mon premier rendez-vous. Un jardin comme je les adore… petit, intimiste, ceints de murs, toute en subtilité… un moment de quiétude incomparable ! Et un temps d’échange fort sympathique avec son propriétaire.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avec en prime, ma première expérience de tremblement de terre ! Comme un gros orage, avec la maison qui danse en plus…
Euh… je sais que cela peut-être très catastrophique dans certains cas, mais là, j’ai aimé.

Je me hâte ensuite avant la nuit pour découvrir l’ochaya du grand sanctuaire Fushimi-inari. Une foule terrible, digne des grands lieux touristiques que j’évite dès que possible. Me frayant un passage tant bien que mal sur quelques centaines de mètres, je bifurque rapidement pour me diriger vers un lieu élégant et raffiné, empreint de silence et de paix… L’occasion d’un fin, délicieux et léger sencha.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Que d’émotions ! A demain…

4 commentaires

  1. Dans le sens où je suis toujours fascinée lorsque les éléments se déchaînent, toute cette force… qui nous remet à notre juste place , nous les humains qui nous prenons tant au sérieux ! Alors, évidemment, là, ma vie n’était pas en jeu… La secousse à Kyoto était faible. Je ne saurai vous dire exactement, il y a eu comme quelque chose de “grisant”…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *