La pyrale du buis – une déferlante sur nos niwaki !

         Nous voici confrontés depuis quelques années à l’arrivée, voire l’invasion dans certaines régions de la pyrale du buis (Cydalima perspectalis), un terrible insecte ravageur, importée par des végétaux venus d’Asie, et qui n’a pas de prédateur en Europe.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique
(Reportage Hortus Focus sur l’invasion de la pyrale à Marsanne dans la Drôme)

Le cycle chenille/cocon/papillon/œuf/chenille… se produit jusqu’à trois fois par an entre le printemps et l’automne, et chaque papillon peut pondre jusqu’à 1200 oeufs. Cette année, notre hiver très doux a permis leur apparition dès le mois de Février.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique
(Photo www.champyves.fr)

A moins d’être très attentif, la taille minuscule des chenilles au départ ne permet pas toujours de les repérer, mais très vite, on constate que les buis changent de couleur. Même si l’attaque est phénoménale, il est important de traiter, car même si l’arbre paraît tout sec et mort, il ne l’est pas. Les chenilles ont simplement mangé les feuilles et des bourgeons “dormants” vont sortir et se développer, permettant à l’arbuste de redémarrer.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Pour lutter contre ce ravageur, s’il ne s’agit que d’un niwaki de buis en pot, il vous est possible de retirer les chenilles manuellement. Elles ne sont pas urticantes.
Il existe également dans le commerce des pièges à phéromones destinés à attirer et capturer les papillons mâles, ainsi qu’un auxiliaire, une nématode, sous forme de vers microscopiques qui protègent les buis en parasitant la pyrale.
Le plus efficace et le plus rapide reste le bacille de Thuringe, un produit bio respectueux de l’environnement, qui s’utilise en aspersion et que l’on peut effectuer en préventif. C’est une bactérie qui paralyse la chenille, laquelle ne peut plus s’alimenter et meurt.
Ne passez surtout pas aux insecticides classiques, déjà utilisés en agriculture, cela ne sert à rien ! Ils ne sont pas plus efficaces que le bacille de Thuringe, mais ils ont par contre l’inconvénient de détruire aussi tous les autres insectes. De grâce, pensez à nos chères abeilles par exemple !

Nous pouvons donc aisément, avec de la constance, protéger nos niwaki de buis jusqu’à ce que la situation s’équilibre ou que d’autres solutions à grande échelle apparaissent.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

En revanche, on peut regretter que personne ne s’occupe de prendre soin pour le moment des millions de buis sauvages de nos causses et de nos sous-bois. On peut espérer une réaction naturelle du buis qui produira une éventuelle substance pour se protéger de ces insectes. Mais l’adaptation, comme toujours, risque d’être longue. Espérons que d’ici là, cette espèce végétale qui fait partie du patrimoine naturel de nombreuses régions de France, comme la mienne (Vivarais et Rhône-Alpes), prisée des sculpteurs, des luthiers et des amoureux de niwaki, ne finisse par capituler complètement face à l’envahisseur.

5 commentaires

  1. Bonjour à vous toutes & à vous tous , voici une solution efficace pour la destruction total de ce Lépidoptère , vous aller utiliser du pyrèthre où l’un de ces dérivé chimique .

    Bien cordialement.

    Philippe.

  2. Merci beaucoup pour votre participation Philippe, mais surtout pas de dérivés chimiques. Et le pyrèthre n’agit pas que sur la pyrale. Encore trop toxique pour moi…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *