Les soi-disant “pros” du niwaki – Stop au massacre !

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

         Enseigner l’art du niwaki, c’est également montrer ce qu’il n’est surtout pas !

Je suis consternée parce que je découvre sur la toile, ou que l’on m’envoie par mail… ou autres. Vous avez des exemples ci-dessous. Tous ces soi-disant professionnels et connaisseurs du niwaki qui s’attaquent à des sujets matures ! STOP au massacre !

Un niwaki est un arbre qui représente des sujets âgés que l’on peut admirer dans la nature… Ceux qui n’ont pas compris cela n’ont rien compris à la taille japonaise !

Voyez-vous dans la nature, des arbres littéralement pelés sur la quasi-totalité de leurs branches (plusieurs mètres) avec une petite touffe de végétation au bout …! Mais comment peut-on être si peu attentif, si peu sensible à la beauté de la nature présente autour de soi lorsque l’on choisit ce métier, pour ne pas se rendre compte de cela… Un arbre qui se présenterait ainsi dans la nature serait tout simplement en train de mourir…!!!

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Et puis, sur un sujet âgé dans un jardin, quand la mortalité centrifuge est trop importante, on ne choisit par une taille à la végétation densifiée, mais plutôt une taille en transparence ou sukashi sentei.

Lorsque l’on fait une telle bêtise sur un sujet âgé, à part pour quelques rares variétés qui sont capables de bourgeonner à nouveau sur du vieux bois, elle est irréparable ! Et quand elle peut l’être, il faut attendre des années !

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Et ce pauvre chamaecyparis nana gracilis ! Quand on pense que cette variété pousse en tout et pour tout d’un à deux centimètres par an uniquement !

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Alors de grâce, avant d’affirmer que vous êtes un “spécialiste” de la taille japonaise, et de sauter sur votre sécateur et scie d’élagage, réfléchissez !

3 commentaires

  1. Comment dire…
    la première “réaction” fut d’être atterré, surtout avec la première photo (bien que la deuxième est pas mal non plus dans le genre). Pour avoir été au Japon (ce n’est pas la première fois que je le dis), JAMAIS JE N’AI VU DE TELS HORREURS. Même si je peux entendre qu’on fasse du “nuage” et non du niwaki (tout est une histoire de choix : le vrai ou pas, l’authentique ou pas… choix laissé à la liberté de toutes et tous), il me semble quand même qu’il y a certaines frontières à ne pas dépasser. Et ici… que dire de plus que CONSTERNANT (je crois avoir trouvé ta source : 22 non ? – je peux me prétendre “pro” du coup, ce que je ne ferai pas bien sur).

    La seconde réaction fut celle d’avoir une forme de tristesse pour l’arbre qui a subit ce traitement. Ce n’est ni plus ni moins qu’un massacre. Même dans une simple approche graphique, ça agresse l’œil. Oui, quel massacre !!!

    Encore heureux qu’il y a de VRAIS PRO pour remettre les choses à leurs justes places.
    ;-))

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *