Momiage à la pépinière du Jardin Shizen no sei

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsubo-niwa jardin shizen no sei

        Cet éclaircissage de feuillage, appelé momiage en japonais, est crucial une fois la charpente ou taille de formation établie. Il évite un allongement inévitable des branches sur les sujets prenant de l’âge, dû à la mortalité centrifuge, conséquence d’un manque de lumière au centre de l’arbre. Il peut se réaliser à l’automne ou au début de l’hiver avant l’ouverture des bourgeons.

Cette action nettoie le dessous de la branche principale, permet à la lumière de pénétrer jusqu’aux branches plus basses et a l’avantage non négligeable de favoriser un fort bourgeonnement arrière. Ce dernier donnera des bourgeons très serrés qui auront besoin d’être éclaircis plus tard et qui seront maintenus uniquement sur le dessus.

Au Japon, cet éclaircissage est drastique, ne conservant que quatre nouvelles pousses et retirant toutes les aiguilles qui ne sont pas de l’année. Voici donc Thierry, stagiaire de l’Académie “NIWAKI inspiration ZEN” en plein travail !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsubo-niwa jardin shizen no sei

2 commentaires

  1. Qu’apporte exactement ce sur-bourgeonnement ? Ça favorise l’apparition de petits départs de branchettes pour former les plateaux ?
    Ps : j’espère être clair malgré les termes approximatifs.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *