Troisième réalisation de tsubo-niwa au Jardin Shizen no sei – La préparation

        Il y a un peu plus d’un an maintenant, je vous informais du démarrage du chantier pour le troisième tsubo-niwa au Jardin SHIZEN NO SEI. Oui, cela avance doucement… mais les étapes de cette réalisation se font entre les animations de stages, l’écriture, les vidéos, le voyage au Japon, la création de jardins et j’en passe… toutefois cela avance quand même et c’est ce qui est important !

Une fois le thème et le nom du jardin choisis, afin de donner un élan intentionnel à ce projet, la préparation du chantier comprenait en premier lieu la réfection des joints de pierres…

Tsubo-niwa du Jardin Shizen no sei - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Voilà qui est terminé.

Tsubo-niwa du Jardin Shizen no sei - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Tsubo-niwa du Jardin Shizen no sei - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Une palissade typiquement japonaise de style « ajiro » 網代垣 va venir habiller prochainement la partie non restaurée (les pierres étant mal agencées).

Tsubo-niwa du Jardin Shizen no sei - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Le plan 2D, quant à lui, vient d’être terminé et toutes les matières premières sont maintenant rassemblées, avec entre autres de magnifiques pierres de granit pour la réalisation de la cascade et du ruisseau.

Tsubo-niwa du Jardin Shizen no sei - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Je vous dis à très bientôt pour la suite !

Nouvelle vidéo – Galerie KAHO

         Une nouvelle vidéo – la Galerie KAHO à Kyoto – est maintenant sur la plateforme de e-learning du JAPANESE GARDEN INSTITUTE !

Pour la visionner, rendez-vous à cette adresse :
http://www.japanese-garden-institute.com/elearning/

Video de la galerie Kaho - Kyoto - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Au plaisir de vous compter bientôt parmi la communauté de l’Académie « Sublime SUKIYA » (anc. NIWAKI Inspiration ZEN) … !

Le jardin « reflets de nature© », un pouvoir anti-cancérigène, l’ouverture d’une voie nouvelle vers la guérison…

        Le cancer est une maladie décrite depuis l’Antiquité. C’est le médecin grec Hippocrate qui le premier a comparé les tumeurs cancéreuses à un crabe. Longtemps, le cancer a été une maladie incurable, mais aujourd’hui, les progrès de la médecine concourent à la guérison de certains d’entre eux. De nombreux facteurs externes liés à l’environnement comme la pollution ou les rayonnements, le mode de vie comme la consommation d’alcool, de tabac ou une mauvaise alimentation, ou internes comme le vieillissement ou l’hérédité… seraient à l’origine des nombreux cancers. Mais, il est certain que tomber malade ne peut être attribué à un seul facteur.

Il existe également d’autres facteurs déclencheurs dont on parle beaucoup moins, car considérés comme polémiques, tels un trop plein d’émotions négatives mal géré, et puis une autre raison toute simple devenant de plus en plus évidente comme le sous-entendent les études menées par le Professeur Qing Li et son équipe, de la Nippon Medical School of Tokyo, le fait que les gens se sont coupés de la nature pour s’entasser les uns sur les autres dans les villes, des forêts de béton baignant dans la pollution et le bruit, là où la tristesse, le stress et l’anxiété règnent en maîtres !

pollution-paris-plan-hidalgo-2020

Toujours est-il que selon l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, le nombre de décès dus au cancer ne cesse d’augmenter à travers le monde, une tendance particulièrement marquée pour le cancer du sein, et ce également dans les pays en voie de développement, où se répand le mode de vie occidental. Le nombre de morts s’est élevé en 2015 à 8,8 millions, en hausse de plus de 13 % par rapport aux 7,6 millions enregistrés sept ans plus tôt. Il est indéniable que les cancers sont devenus la maladie de notre siècle.

Alors pour éviter de tomber malade et se maintenir en santé, ou la recouvrer si la maladie s’est déjà installée, en dehors d’un mode de vie le plus sain possible, qu’est-ce qui peut nous aider ?

S’il nous est impossible de vivre dans la nature et notamment aux abords d’une forêt où l’air est chargé en terpènes, substances sécrétés par les arbres et qui ont le pouvoir de vitaliser notre système immunitaire en boostant le nombre des cellules tueuses et les protéines anti-cancéreuses, le développement d’un jardin thérapeutique par exemple, est un environnement spécialisé qui répond exactement à ce type d’intention. Même si on peut trouver un certain charme à l’appeler un « jardin guérisseur », ce n’est pas lui qui va guérir (dans le sens de provoquer la guérison) parce que toute amélioration et guérison commence à l’intérieur pour aller vers l’extérieur, jamais dans le sens inverse. On ne peut surtout jamais forcer quelqu’un à guérir… Par contre, ce jardin thérapeutique va fournir, va créer un environnement parfait où l’intelligence de guérison innée peut se mettre facilement à l’œuvre.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un tel jardin doit comporter des essences de la nature, mais pas seulement. Il doit ressembler également à des visions de nature, des paysages naturels. A sa vue, on doit être amené à se poser la question, nature ou jardin ?

Ce ne sont pas les plus gros rochers, le plus gros et le plus cher niwaki taillé par un professionnel plébiscité qui font la qualité d’un jardin – tout ceci n’est que de l’égo – encore moins ses aptitudes à nous faire du bien dans le cas d’un jardin à visée thérapeutique, mais plutôt l’arrangement de belles matières le plus proche de ce qui existe naturellement. Dans la nature, il n’y a pas que des gros rochers !!!

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Dans l’univers du jardin thérapeutique, un assemblage qui révèle trop la main de l’homme, son désir de contrôle et son refus à lâcher prise n’a pas la même incidence bénéfique qu’un jardin qui reflète simplement un environnement naturel, un sous-bois, la forêt, un étang calme ou un petit ruisseau…

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Les Japonais l’ont bien compris depuis plusieurs millénaires, mais dernièrement, dans leurs jardins, traditionnels ou plus contemporains, ils tendent vers des jardins qui reproduisent toujours plus la nature.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS
Niwado© et Niwakido©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Niwaki – Pièce de maître !

        « Il n’est pas permis d’en douter, le Japon est un pays où l’arbre est roi ! Il est monnaie courante de voir de gigantesques specimens déplacés à grands renforts de grue et de main d’oeuvre parce qu’ils se trouvent tout simplement sur le chemin d’une autoroute ou autres grands chantiers de construction …

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

En matière de niwaki, c’est la même chose, les arbres sont communément transportés dans ce pays, comme nous transportons en Occident les arches d’un pont en béton ou les armatures en bois du toit d’un gymnase !

Voici donc le transport et l’installation de l’un d’entre eux – du genre de ceux qui ne quittent jamais le Japon – dans les jardins d’un énorme temple bouddhiste de la préfecture d’Aichi…

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un énorme et magnifique pin noir avec une « longue branche sur le côté » ou style katanagareshitate

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

La précieuse cargaison est détachée de tous les liens qui la maintenait solidement pour éviter toute casse…

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Puis elle est mise en place sur la bordure qui doit l’accueillir à l’aide d’un camion grue…

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

On peut admirer ici la magnifique architecture de la longue branche…

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un monticule a été aménagé à la base à l’aide de gros rochers et de terre meuble, et une rigole tout autour est remplie d’eau afin de bien humidifier la motte, dans le but d’assurer un bonne reprise et développement correct des racines. Pendant ce temps, le houppier profite d’un petit nettoyage…

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un pied est également installé pour soutenir la longue branche et ainsi maintenir l’ensemble de l’arbre à sa place pendant son installation racinaire. Celle-ci va y être fixée à l’aide de ficelle de fibres de palme imputrescibles …

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Cette longue branche n’est-elle pas tout simplement incroyable ?

Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un grand MERCI à Takahiko San.

Re-créer l’essence…

        « Lorsque vous dressez les pierres, passez en revue dans votre esprit, les sites célèbres de nos différentes provinces. Il s’agit de s’approprier les endroits intéressants et d’en reproduire dans le jardin les différentes caractéristiques, en les simplifiant.” – Sakutei-ki 作庭記

L'essence du jardin japonais - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Hashimoto Gahō (1835-1908)

Si vous désirez connecter l’âme véritable du jardin japonais, je vous suggère la vidéo « Bases du jardin japonais – Dresser les pierres » de 80 minutes, où vous trouverez tous les enseignements ancestraux décryptés. Vous pouvez l’acquérir après vous être abonné(e) sur cette page : Plateforme de e.learning du Japanese Garden Institute

L'essence du jardin japonais - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Ou si vous préférez pratiquer, je vous propose un stage de deux jours qui est déjà programmé en France depuis plusieurs années et qui le sera bientôt également au sein de mon pôle formation en Amérique du Nord.

Chabana 茶花

        L’art de provoquer l’émotion devant la beauté simple, naturelle, voire brute. Parvenir à générer l’élégance et le raffinement au travers de matériaux rustiques, patinés par l’usure du temps qui passe… C’est le Japon que j’aime, qui me bouleverse !

Toutes les personnes qui s’intéressent ne serait-ce qu’un peu au Japon connaissent l’ikebana, un style traditionnel d’arrangement floral. Toutefois, il en existe un autre, naît du premier, mais qui a évolué vers un style moins formel et beaucoup plus simple, le chabana 茶花. Le premier kanji 茶 signifie « thé » et le second 花 « fleur ». Il fut utilisé par les premiers maîtres de thé, certainement développé par Sen no Rikyū lui-même, et il est devenu avec le temps le standard de l’arrangement floral pour la cérémonie du thé, déposé avec délicatesse dans le tokonoma pour ravir les invités.

Il se caractérise par un arrangement de fleurs simples de saison – très important, le respect de la saison pour la notion de wabi-sabi – provenant du jardin, des champs proches, d’un sous-bois… dans un vase réalisé habituellement dans un matériau naturel comme le bambou, le métal ou la céramique. Cet art est d’une telle simplicité qu’il arrive fréquemment qu’une seule fleur soit utilisée.

Ceci me plaît tellement et suscite tant d’émotions en moi que j’ai commencé à pratiquer!

Je vous offre mes premiers balbutiements…

Chabana - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Nouvelle vidéo – Résidence Nomura

         Une nouvelle vidéo – la Résidence Nomura à Kanazawa – est maintenant sur la plateforme de e-learning du JAPANESE GARDEN INSTITUTE !

Pour la visionner, rendez-vous à cette adresse :
http://www.japanese-garden-institute.com/elearning/

Video de la résidence Nomura - Kanazawa - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Au plaisir de vous compter bientôt parmi la communauté de l’Académie « Sublime SUKIYA » (anc. NIWAKI Inspiration ZEN) … !

Jardins japonais thérapeutiques – Niwathérapie© – Frédérique DUMAS

        Le Japon est la patrie de la forêt thérapie et du shinrin yoku 森林浴, qui signifie littéralement « bains de forêt ». On retrouve d’ailleurs dans ce terme, les kanji 森 et 林 qui signifient « forêts », tels une foule de petit kanji 木 signifiant « arbre », et le kanji 浴 signifiant « baigner », « favoriser avec ».

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com www.jardinsplenitudezen.com

Cette pratique découle de nombreuses études scientifiques menées par le Professeur Qing Li et son équipe, de la Nippon Medical School of Tokyo, qui indiquent entre autres que les paysages naturels ont une incidence notoire sur l’évacuation du stress, le retour à un état paisible, et que les forêts vitalisent notre système immunitaire en boostant le nombre des cellules tueuses et les protéines anti-cancéreuses grâce aux terpènes* des arbres et autres végétaux.

Dans l’esprit de cette culture japonaise, il n’est donc pas difficile d’imaginer pourquoi les jardins reflètent si parfaitement la nature, puisque celle-ci est si indispensable à notre santé.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com www.jardinsplenitudezen.com

Regardez par exemple, le jardin de thé japonais traditionnel, le roji… un petit chemin de pierres plates qui serpente dans un sous-bois à la végétation aérienne et diaphane, nous inondant de senteurs d’humus, de sève et de mousses humides, et aboutissant dans une clairière où l’on découvre une charmante petite bâtisse réalisée à partir de matériaux nobles et naturels, terre, bois et chaume, propice au calme et au repos, accueillant tout le rituel rassurant, respectueux et plein de considération de la cérémonie du thé.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com www.jardinsplenitudezen.com

Ces mêmes études ont démontré que dans une « forêt » de béton, c’est totalement l’inverse qui se produit. D’où l’intérêt majeur de réaliser dans nos villes lorsqu’il est indispensable d’y vivre, non seulement des espaces de verdure, des jardins, mais avant tout et surtout des reflets les plus spontanés et fidèles possibles de nature, si propices à notre santé et notre bien-être.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com www.jardinsplenitudezen.com

La forêt grâce à toutes les essences qui la peuplent est le lieu le plus riche en terpènes favorisant le bon fonctionnement de notre organisme, ainsi que son aptitude à se défendre. Vous l’aurez donc compris, un jardin reflétant au plus près la nature est le plus favorable à notre santé.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com www.jardinsplenitudezen.com

* Les terpènes sont une classe d’hydrocarbures présents dans les végétaux, dont ils sont souvent les constituants « de senteur » comme la térébenthine, le camphre, le menthol, la citronnelle… qui sont extraits sous forme d’huiles essentielles.

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Livre « Niwaki et jardins japonais » – Frédérique Dumas – Qu’on se le dise…

 » Ose mener la vie que tu te crées…
N’écoute ni les conseils, ni les critiques !
Car vivre, c’est prendre le risque de déplaire ! … « 

        Je souhaite profiter de l’avis récemment exprimé par un chroniqueur du monde du jardin sur mon ouvrage Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature pour clarifier mes motivations au cas où elles ne seraient pas encore tout à fait claires… (apparemment, non). Et en profiter pour le remercier tout spécialement pour son analyse. Effectivement, ce monsieur a mis exactement le doigt dessus, cet ouvrage ne s’adresse pas aux « butineurs » qui virevoltent de-ci, de-là, touchant à tout, mais n’allant jamais en profondeur… Ceci me confirme une fois de plus que le but est atteint. La qualité m’importe plus que la quantité, et le « japonisant » grand public ayant plutôt tendance à me rendre morbide et à me donner la nausée, il n’était évidemment pas l’objectif visé. Je laisse ceci à d’autres…!

A la différence d’une personne qui enseigne cet art, ce monsieur ne peut évidemment pas savoir que les amateurs de jardins japonais sont intéressés, voire très friands du nom originel de tout ce qui les composent, ainsi que de leur écriture en idéogrammes qui en donne toute la dimension poétique, la langue japonaise étant très imagée… et la puissance d’une image n’est jamais à négliger. Quant à la compréhension du terme shibui, elle signifie effectivement « la culture du peu » telle que je l’ai définie, mais non celle de « l’édulcoré »… Il s’agit bien au contraire d’aller à l’essence de chaque chose.

Et pour ce qui est de mon éditeur EYROLLES, voici comment il se définit : « Des contenus de référence pour un public exigeant et désireux d’approfondir ses connaissances ». Je crois que tout est dit.

Alors, c’est plutôt extra ! Grâce à cette critique, tous les amateurs et passionnés de niwaki et de jardins japonais, tout comme les néophytes animés d’une réelle volonté d’apprendre, sont maintenant assurés de pouvoir trouver dans ce livre tout le nécessaire pour assouvir pleinement leur passion !
Et tous leurs magnifiques et enthousiastes retours me le confirment…!

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Livre « Niwaki et jardins japonais » – on en parle…

         J’ai pour habitude d’exprimer ma gratitude en saluant les citations de mon ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES, lorsqu’elles ont lieu dans divers magazines papier ou en ligne sur Internet. Un grand MERCI à tous !

Mars 2017 – Le télégramme de Landerneau

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avril 2017 – Côté Maison

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avril 2017 – PromoJardin

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique