Jardins japonais – Stop au cliché !

        L’Occident, par vagues successives, a régulièrement ressenti un engouement prononcé pour l’art des jardins japonais. C’est facilement compréhensible quand on en connaît leur fondement principal, une volonté de vivre en totale harmonie avec la nature, c’est-à-dire de rester connecté avec le divin, l’univers, la vie, … peu importe le nom qu’on lui donne.

Notre société « stressée » actuelle connaît à nouveau cet engouement, cherchant ce qui pourrait désespérément lui apporter un peu de quiétude et d’apaisement, sachant inconsciemment là où se trouve son salut. Malheureusement, cette recherche reste très superficielle, s’attachant principalement à quelques techniques et quelques ornements qui pourrait l’en rapprocher.

Lorsque les japonais viennent en France, ils esquissent un sourire poli à la vue de nos jardins dits « japonais », mais en leur for intérieur, ils n’en pensent pas moins. Et la première remarque qu’ils se font est que les occidentaux n’ont strictement rien compris. Quant aux professionnels japonais du jardin, ceux que je connais bien me rapportent qu’ils voient souvent des choses les rendant excessivement tristes !!!

En Occident et particulièrement en Europe, et je suis désolée de le constater, surtout en France, nous sommes les spécialistes des jardins « cliché » !

Par exemple, placer un torii à l’entrée ou à l’intérieur de son jardin !!! Les torii sont exclusivement réservés aux sanctuaires Shinto. C’est un ornement religieux. Imaginez un asiatique réalisant un jardin à la française et y « collant » un énorme crucifix à l’entrée. C’est exactement la même situation, mais à l’inverse.

jardins japonais stop clichés

Et puis, il y a aussi les ponts rouges… Ah, les ponts rouges !!! Le pont rouge (même s’ils en existent quelques-uns qui subsistent encore au Japon dans quelques rares jardins) n’est que la trace de l’influence chinoise qui a marqué le Japon à une certaine période de son histoire, se rapportant au style shoin, très clinquant. Ce n’est absolument pas caractéristique du Japon ! Le goût japonais affectionne la simplicité, le naturel, les formes épurés, le raffinement dans la sobriété et une certaine forme de rusticité…

On assiste également à une déferlante de jardins dits « japonais » pratiquement dénués d’ombre, voire en totalité, exposés toute la journée aux rayons ardents du soleil, donc en excès d’énergie yang. Oui, c’est vrai, c’est fatiguant et contraignant de ramasser les feuilles mortes à l’automne ! Un authentique jardin japonais est constitué d’un tiers de zone ensoleillée pour deux tiers de zone d’ombre, apportant fraîcheur et pénombre, donc apaisement et confort, particulièrement appréciés par les Japonais. Pour le comprendre, il suffit de lire un monument de la littérature japonaise, le fameux « Eloge de l’ombre »

jardins japonais stop clichés

Et puis, il y a la taille en nuages ! Eh oui, c’est tout aussi fatiguant et contraignant de placer et de remplacer pendant plusieurs années des haubans, afin d’obtenir un arbre, un authentique niwaki, qui ressemble véritablement à ce qu’il devient avec le temps dans la nature. Cela demande de la patience… difficile dans notre société habituée à obtenir tout, et tout de suite. La plupart préfère la facilité en créant de l’approximatif, de l’approchant, et affirmer que c’est du jardin japonais !

Alors… qui est capable de me citer un véritable et authentique jardin japonais, ici en France… ?


| Plus

11 réponses à Jardins japonais – Stop au cliché !

  1. Alexandra Jansen dit :

    Aaah ca me parle du cœur!!! Horrible la plupart, hmpf déprimant… je nomme ca pseudojaponais tout court (à la sauce germanique). La plupart des horreurs sont en Grand région (Sarre, Lorraine, Luxembourg), c’etait une sacré vague des années 2000… venu de …l’Allemagne brrrrrrrr. (même si je suis allemande je trouve ca ressemble a rien de japonais…) En plus il rajoute un ….buddha dedans uuuuuuh.

  2. Frédérique dit :

    Merci ! Cela fait du bien…! Ils sont tellement nombreux à s’enthousiasmer pour ce type de jardins et à croire que c’est cela, du jardin japonais …

  3. Alexandra Jansen dit :

    Oui, vous avez absolument raison. Je hurle depuis des années. Ca me secoue quand je vois ca!!!!!

  4. Hiromi dit :

    私は日本の伝統的な庭師です!みんなありがとう!
    The essence of Japanese garden is not this.

  5. Hamaguchi Sandrine dit :

    Bravo pour cet article, cela m’a renvoyé à notre conversation de la dernière fois. On pourrait rajouter les faux sushi….qui sont malheureusement fort nombreux dans les buffets asiatiques….du riz non vinaigré surmonté d’un malheureux saumon made in Norway.

  6. Frédérique dit :

    Ah oui, Sandrine…! Ha, ha, ha ! C’est bien vrai !!! Merci beaucoup.

  7. Jean-Luc Debomy dit :

    ha que j’aime tes « bulletins ».
    tu es hélas dans le vrai lorsque tu dis qu’en france et en occident, on marche au stéréotype. Et pour tenter d’apporter un peu d’éclairage sur ce sujet dans mes réalisations, il n’est pas aisé de faire évoluer les mentalités : le jardin Japonais n’a rien à voir avec le Torii et le pont rouge, ce n’est pas QUE le jardin de pierres et de graviers, et ce n’est pas un arbre nuage qui fera qu’un jardin peut se qualifier d’INSPIRATION JAPONAISE.
    Pourtant on s’accroche à cette fausse idée.

    L’ombre et le travail méticuleux font peur parce qu’on veut tout tout de suite, sans fatigue, sans sueur, sans se « salir » ( la terre serait sale ?!!!! – incompréhensible à mes yeux ).
    Les grands maux de nos sociétés.

    Pourtant, malgré mon regard critique, je peux aussi t’assurer que j’ai la hantise d’être dans le hors sujet quand je compose. Dans l’ART Suprême du jardin Nippon, il me semble que je ne pourrai jamais maîtriser toutes ses particularités et tout son raffinement incomparable.
    Je ne peux que rester modeste.
    Très modeste !!!

  8. Frédérique dit :

    Merci !
    Oui, Jean-Luc. Alors, je ne peux que te renvoyer à un post suivant : L’âme du jardin japonais – 日本庭園の心

  9. Jean-Luc DEBOMY dit :

    histoire de mettre un peu plus d’eau au moulin :
    hier soir (lundi 16 septembre), discussion entre mon amie et moi, chez sa mère et son beau-père,
    sur le fait que je suis trop « extrémiste » lorsque je parle des jardins Japonais
    (on évoquait cette émission de france2 qui prétendait montrer ce type de jardin qui nous fait bondir).

    Intervention du beau-père de mon amie
    « c’est comme pour André Rieux, et dire que c’est ça la musique classique ».

    Tout est dit !!!

  10. Frédérique dit :

    Eh oui ! Tout est dit !

  11. Dartois dit :

    Je suis du même avis. Et je fais en sorte de changer la mentalité de mes clients. Voir certaines photos sur mon site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *